MINI GUIDE
HISTOIRE
LE TTSC
MINI GUIDE
CARTES
PHOTOS
LES FRANCAIS
TT 2008
LIENS
L'île est desservie par tous les grands aéroports britanniques et des services réguliers de car-ferry au départ de Heysham, Liverpool, Dublin et Belfast qui assurent la pérennité de l’activité touristique dont la création remonte à 150 ans.
Longue de 53 km et large de 19,3 km, l'île se visite en moto ou par les transports en commun. L'île de Man est un protectorat de la Couronne qui a sa propre monnaie, sa langue et le plus ancien Parlement continu du monde. Il n'y a pas de taux de change, car la monnaie de Man est l'équivalent de la livre sterling (la livre anglaise est utilisée partout sur l'île attention à ne pas ramener de livres Manx on ne peut pas les changer hors de l'île de Man), et l'anglais est la langue commune. Pour admirer le paysage spectaculaire, vous avez le choix entre la moto,ou prendre votre temps à bord de l'antique train électrique, d'un tram tiré par des chevaux, du train de montagne ou du train à vapeur. Le patrimoine national de l'île de Man s'enorgueillit de dix grands sites d'importance historique et d'une foule d'autres sites plus petits, à l'échelle de l'île.
Douglas, avec son architecture victorienne, son musée national, ses hôtels, ses pensions de famille et sa promenade longue de 3 km, est la capitale de l'île. Toutefois, grâce aux nombreuses formules d'hébergement que compte l'île (hôtels, gîtes ruraux…), il n'est pas nécessaire de rester au même endroit. Pour les passionnés de moto comme pour les adeptes de la contemplation paisible de notre belle nature, l'île de Man est assurément une destination à ne pas manquer..

A voir et à faire

Manx Museum (musée local, Douglas)
Laxey Wheel (roue à eau de Laxey)
Castle Rushen (château, Castletown)
The House of Manannan (superbe musée, Peel)
The Nautical Museum (musée de la Marine, Castletown)
Snaefell Mountain Railway (train de montagne)
Laxey Woollen Mills (fabrique lainière)
Moores Kipper House (producteur de harengs fumés et salés)
The Sound and Calf Island (détroit et île de Calf)
Cregneash Folk Museum (musée folklorique).
A.R.E Classic Bike Collection (70 belles motos à Kirk Michael)
Le Murrays Museum n'existe plus à Bungalow mais le reste de la collection (petit mais plaisant) est exposé à Santon près de Fairy Bridge en descendant vers le sud de l'île, Peter Murrays vous attend.

Pour le TT
Il est important d’être sur l’île avant le samedi pour prendre ses repères et éventuellement faire un tour du circuit pour visualiser les différents points de vue.
La vie sur l’île est assez chère :essence à 1.50€ (1 livre et +) le litre en 2007 et certainement plus en 2008, prix de la restauration et des hôtel typiquement anglais (cher).
Il est judicieux de prévoir un solide petit déjeuner le matin ce qui est toujours le cas à l’hôtel et dans les B&B: toasts, bacon, œufs, saucisses, haricots, tomates, boudin et fin du fin le Manx Keppers( hareng saur), encore faut-il pouvoir le supporter…

Pour le midi, jour de courses ou jour sans courses( mais avec des tas d’attractions et de courses secondaires : trial, cross, concentres de marques,concerts, shows divers… pas un instant de libre !!!!) prévoir des achats pour sandwichs.
Il y a de nombreuses supérettes pour faire ses achats (Shoprite).
Pour le soir c'est plus difficile car tout le monde généralement se retrouve au même endroit entre autre la promenade à Douglas, il y a des fish and chips comme en Angleterre et des chinois ou tu emmènes ton repas et qui sont abordables.
Pour les restaurants même de qualité moyenne la nourriture est chère : Italien sur la promenade à Douglas l’assiette de pâtes est à 12 euros ce qui va assez vite et en plus partout il y a de l’attente.
Le restaurant du Sea Terminal (la ou on débarque en moto) au bout de la promenade est plus accessible financièrement.
La bière Bushy’s ou O’Keill est excellente et normalement chère, pensez à la Guiness. Attention on ne conduit pas si on a bu, la police ne rigole pas (apparemment même taux qu'en Angleterre soit 0,8 g/l).
Pour le logement, plusieurs solutions : camping attention, on est presque en Irlande, le climat est souvent humide, en 2007 temps correct avec des reatrds pour les essais petite pluie et brouillard, il ne fait jamais très froid mais jamais très chaud non plus.
B&B utile de réserver presque un an à l’avance, tout au moins plus de 6 mois à l’avance (en dernier recours aller sur www.iomtt.com et voir accomodation, il y a parfois des dédites)
Hôtel tarif anglais, la chambre est louée par personne et à la nuit (si 2 par nuit 35 livres par personne soit 70 Livres).
Cottages si on est au moins 4 personnes.
Les prix sont bien souvent majorés pour le TT(+ 10%),aussi bien pour les hôtels que les B&B.
Il est évident que de lire ou de parler l’anglais facilite grandement le voyage.
Les ferries pour l’IOM partent de Liverpool et d’Heysham (90 kilomètres plus loin, plus court pour la traversée mais moins de rotations).
Pour le reste traversée France–G.B. rien à réserver, il suffit de se présenter à l’embarquement ou au tunnel.
Aller faire un tour sur le site d'Olivier Pohl vous permettra d'organiser votre voyage (http://iom.tt.free.fr/).
IL EST POSSIBLE DES MAINTENANT DE FAIRE UNE RESERVATION POUR LA TRAVERSEE 2008 EN ALLANT SUR
www.2008tt.com

TTSC FRANCE
J.M. PRUDON